Symbiomélie®

Discipline naturelle développant la recherche et la mise en œuvre adaptée d’une unité harmonieuse bienveillante entre l’Être Humain global et l’ensemble du Monde vivant.

Caméléon – Expert en Adaptation

Adaptation

Technique naturelle d’élaboration et de stabilisation d’un processus de conduite du changement basé sur un comportement ou une habilité à concilier les exigences de l’environnement avec un objectif de Vie ou la rencontre d’un contexte particulier.

L’Adaptation permet souplement d’optimiser la constitution et la personnalité de chacun et d’orienter vers l’émergence d’un nouvel équilibre fonctionnel respectant le continuum de l’image de soi face à un mouvement inhabituel ou une nécessité de survie.

Marche aléatoire

Technique naturelle reposant sur le développement et l’équilibration de l’harmonie somato-psycho-émotionnelle, basée sur la créativité personnelle et la libération intuitive de la pensée et de l’action dans le respect de l’expression spontanée et de la modélisation dynamique du potentiel de chaque instant présent.

Marche aléatoire

Reconnaissance

Technique naturelle de Santé reposant sur l’identification et l’appartenance à une dimension existentielle favorable basée sur la mémoire et le remerciement.

La Reconnaissance permet de catalyser le lien entre chaque Personne et son environnement par la valorisation de l’estime de soi grâce aux compétences mises en évidence et par gratitude aux circonstances vitales et relationnelles de cette félicité.

Humour

Technique naturelle de détente et de vraie dédramatisation, basée sur l’extrapolation imaginaire ou la reformulation iconoclaste de certaines situations ciblant des Personnes ou l’environnement.

L’humour permet de vivre ou de survivre dans une rédemption hors du temps et de l’espace, enthousiasmant les sens de l’observation et du partage sans moquerie ni jugement qui facilite les relations humaines et l’adaptation à toutes circonstances.

Le rire peut être déclenché par un souvenir, une perspective, un constat ou un stimulus :

  • Visuel (situation cocasse),
  • Auditif (sons inhabituels ou bruit comique, blague),
  • Tactile (massage saisissant ou chatouilles),
  • Olfactif (protoxyde d’azote, connu sous le nom de gaz hilarant).
  • Gustatif (perception surprenante ou stimulante)

 Capté par les organes sensoriels, ce stimulus est codé en électro-magnétisme, transporté vers le cerveau puis traité par les aires sensorielles et analysé selon le cas :

  • Par le cortex auditif situé dans le lobe temporal.
  • Par le cortex visuel situé dans le lobe occipital.
  • Par le cortex sensitif situé dans le lobe pariétal.

Ensuite, les aires motrices du cortex correspondant avec les centres de la respiration qui se trouvent dans le tronc cérébral, envoient des signaux nerveux aux muscles intercostaux et au diaphragme provoquant l’équilibration de leurs contractions courtes et autres spasmes. Sous l’effet des muscles de la respiration, les épaules sont activées et différentes zones musculaires se détendent : le rire déclenche la mise en action de plusieurs muscles striés autonomes stimulant le visage, le larynx et l’abdomen.

Au total plus de 400 muscles du corps sont stimulés au moment de rire.

Lorsque nous rions, des catécholamines (80% d’adrénaline avec 20% de noradrénaline) sont sécrétées par le système nerveux sympathique. La noradrénaline augmente l’activité du cœur et de la pression artérielle. L’adrénaline accroit l’excitabilité de l’organisme. De plus, la libération de glucose dans le sang se fait de manière plus rapide : les organes sont stimulés et activent le métabolisme général.

Des endorphines, qui ont la fonction d’inhiber la perception de la douleur, sont libérées par impulsions. On note donc d’abord un effet excitant provoqué par les catécholamines puis un effet analgésique provoqué par les endorphines.

Le rire est le propre de l’Homme …

L’humour renforce notre instinct de survie et sauvegarde notre santé d’esprit.

Charlie CHAPLIN
DoctolibPrendre rendez-vous en ligneCliquez ici